Fiches maladies

Une compilations des solutions les plus intéressantes

Soignez intelligemment votre rhume

Depuis quelques années, j’ai cessé de considérer le rhume comme une maladie, suite à la lecture d’Itsuo Tsuda, et plus récemment de Kuniaki Imoto. Ces deux représentants de deux branches différentes d’une discipline de santé nommée Seitai considèrent le rhume comme le processus de base de nettoyage du corps.


Si le rhume intervient en général aux intersaisons, c’est que c’est le moment pour le corps de s’adapter à la nouvelle saison. Avoir dans l’année 2 à 4 fois un rhume qui dure autour d’une semaine est donc le signe d’une bonne santé. Cela signifie que notre corps est réactif.

Le problème est le suivant : puisque nous entravons ce processus à l’aide de toute sorte de médicaments, notamment pour faire baisser la fièvre, notre corps ne sait plus réagir spontanément. Alors nos rhumes se répètent souvent dans l’année, durent plus d’une semaine, ne sont pas accompagnés de fièvre… Ou pire selon eux : nous n’en faisons plus du tout, signe que notre corps est épuisé.

Aussi, il ne s’agit jamais de combattre le rhume, mais de l’accompagner. Je présente ici des solutions allant dans ce sens.

Nourriture anti-rhume

D’abord, évitez le lait et les produits laitiers qui favorisent la formation de mucus. Il y a débat scientiquement sur ce point, donc à vous de voir.

Ensuite, ne vous forcez pas à manger sous prétexte qu’il faut des forces, sauf si ça dure depuis plusieurs jours : l’énergie prise à la digestion et de l’énergie que le corps ne met pas à la guérison. Et vous avez assez de réserve pour survivre, même les enfants. Un petit jeûne sera bénéfique. Si vous n’avez pas faim, c’est sans doute que votre corps est occupé à autre chose.

Énergétique et rhume

Acupressure

Quelques points faciles d’accès sur le corps sont en mesure d’aider le corps à faire son travail de nettoyage. Attardez-vous sur les points sensibles ou douloureux uniquement.
En penchant la tête en avant, cherchez le point entre les deux os qui ressortent nettement (la 7e cervicale et la 1re dorsale). Appuyez dessus avec un doigt sur chaque expiration. Répétez 8 fois, plusieurs fois dans la journée.

![Le point GI4 en cas de rhume](https://i2.wp.com/fabricenowak.fr/wp-content/uploads/2017/03/rhume6.jpg?resize=158%2C238 =158x238)

Le GI4

Un autre point clé se situe sur le dos de la main, entre le pouce et l’index, dans l’angle situé entre les 1er et 2e métacarpiens. Appuyez dessus avec votre pouce sur chaque expiration. Répétez 8 fois, plusieurs fois dans la journée. Il est possible de faire ce point en même temps que le précédent. A ne pas stimuler si vous êtes enceinte.

![point taien pour le rhume](https://i0.wp.com/fabricenowak.fr/wp-content/uploads/2017/03/rhume2.jpg?resize=169%2C228 =169x228)

Le point Poumon 9

Il y a un point côté paume de la main. Appuyez sur le point qui est sur le poignet, entre les deux os à la base du pouce. On appuie dessus avec son doigt sur chaque expiration. On répète 8 fois, plusieurs fois dans la journée.

![Le point rekketsu en cas de rhume](https://i1.wp.com/fabricenowak.fr/wp-content/uploads/2017/03/rhume4.jpg?resize=146%2C266 =146x266)

Le point Poumon 7

Sur l’avant-bras, paume de main vers le ciel, un autre point peut être utile. Il est à 3 largeurs de doigts en partant du poignet vers le coude, dans le creux au bord de l’os du bras, côté pouce. Appuie dessus avec votre pouce sur chaque expiration. Répétez 8 fois, plusieurs fois dans la journée.

Pour le nez qui coule et le nez bouché, appuyez entre les sourcils avec un doigt sur chaque expiration. Vous pouvez en même temps coller la pointe de la langue vers l’avant du palais. La pression produit une sensation agréable et libère plus vite le nez. On répète 8 fois, plusieurs fois dans la journée.

Jin Shin Jyutsu

Une manœuvre vient du Jin Shi Jyutsu. Elle est à faire une fois par jour. Elle dure 24 minutes si on est seul, mais 12 minutes si on est 2.

![Point 3 du Jin Shin Jyutsu](https://i2.wp.com/fabricenowak.fr/wp-content/uploads/2017/03/rhume1.jpg?resize=197%2C282 =197x282)
Mettez votre main droite vers l’angle supérieur gauche de l’omoplate gauche. Puis faites se toucher le bout de votre pouce et de votre auriculaire de votre main gauche. Tenez cette position 3 minutes. Ensuite la même chose avec le pouce et l’annulaire de votre main gauche : 3 minutes. Après avec le pouce et le majeur de votre main gauche : 3 minutes encore. Enfin avec le pouce et l’index de votre main gauche : 3 minutes. La main droite reste à sa place durant ces 12 minutes.

Et changez de côté : mettez votre main gauche vers l’angle supérieur droit de l’omoplate droite. Puis faites se toucher le bout de votre pouce et de votre auriculaire de votre main droite. Tenez cette position 3 minutes. Ensuite la même chose avec le pouce et l’annulaire de votre main droite : 3 minutes. Après avec le pouce et le majeur de votre main droite : 3 minutes encore. Enfin avec le pouce et l’index de votre main droite : 3 minutes. La main gauche reste à sa place durant ces 12 minutes.
Si une personne peut vous aider, elle met ses mains sur les pointes internes de vos omoplates pendant que vous faites les cercles de doigts de deux côtés en même temps, des auriculaires aux index. (JSJ)

Polarité

![Balancement des jambes en essuie-glaces contre la sinusite](https://i2.wp.com/fabricenowak.fr/wp-content/uploads/2017/04/sinusite1.jpg?resize=292%2C300 =292x300)

Voici une manœuvre de polarité. Allongez-vous sur le ventre, jambes repliées vers le haut. La tête repose sur les avant-bras. Balancez vos jambes en les croisant et décroisant, comme des essuie-glaces. Alternez la jambe qui est devant et celle qui est derrière. A faire 5 à 15 minutes. (_Michelle Guay, _L’Autopolarité, Guide pratique pour équilibrer l’énergie vitale, éditions De Mortagne, 2005.)

Faire monter la fièvre pour accompagner le rhume

Une stratégie intelligente est de faire monter la fièvre qui est le processus de base de guérison du corps. En lui permettant d’atteindre son pic, on lui permet d’aller au bout de ce processus.

On utilise la méthode de la serviette chaude et humide. Mouiller et essorer une petite serviette éponge pour les mains. La mettre au micro-ondes entre 30 et 50 secondes. L’appliquer sous l’occiput jusqu’à ce qu’elle refroidisse. Elle ne doit pas brûler, mais ce doit être plutôt désagréable quand même. Il faut mettre le plus chaud qu’on puisse supporter. [Petit conseil personnel : je la pose sur une autre serviette non sèche afin de ne pas me brûler les mains !] Une fois tiédie (3-5 minutes), la refaire chauffer. On l’applique 5 à 6 fois en tout, moins pour les enfants. Recommencer l’opération toutes les 8 heures environ. (Kuniaki Imoto, Rhume et fièvre au bénéfice de la santé, Le Seitai, éditions Guy Trédaniel, 2014)

![mudra pour les rhume](https://i2.wp.com/fabricenowak.fr/wp-content/uploads/2017/03/rhume08.gif?resize=207%2C189 =207x189)

http://mudras.wizjaliczb.pl

Le mudra Linga vivifie le corps et génère de la chaleur. Il est LE mudra des rhumes. On entrecroise les mains avec le pouce droit au-dessus. Le pouce gauche se dresse à la verticale et l’index et le pouce droits se rejoignent pour l’encercler. On accentue l’effet si on pose les mains contre le plexus solaire.

Buvez des tisanes de bourrache et sureau. Une cuillère à café de bourrache et une pincée de sureau pour une tasse, 3 à 4 tasses par jour.

Un conseil qu’on entend peu : restez actif quand vous avez de la fièvre, car c’est le signe que le corps s’active : vous l’accompagnez ainsi. Et reposez-vous quand elle redescend. On a tendance à faire l’inverse. Cela vaut aussi pour les enfants.

Et vous, d’autres conseils simples ?

Pour continuer votre lecture